Hôpital

HOPITAL INTERREGIONAL ADEWE+

CAVALLY-GUEMON

Un projet salutaire

INTRODUCTION

Face à la pauvreté galopante qui affecte les populations rurales du CAVALLY et GUEMON, accentué d’ailleurs par la situation de guère qu’a connu la cote d’Ivoire surtout la partie ouest du pays Face aux exigences des objectifs du millénaire pour le développement est l’une des priorités C’est donc pour répondre aux besoins prioritaires de ces populations que nous avons mis en place cette association.

État des lieux

Le pays Wè a payé le plus lourd tribut dans la crise politico-militaire qu’a vécu la Côte d’Ivoire de 2002 à 2011. Avec une population estimée à plus de 1.781.628 en 2012, ce territoire complètement dévasté, pillé et ruiné comprend les départements suivants : Région du Cavally : Bloléquin, Guiglo, Tai et Toulepleu Département du Guémon : Bangolo, Duékoué, Facobly et Kouibly Avant la crise post-électorale de 2011, le pays Wè disposait de quelques infrastructures sanitaires dont l’architecture reflète la misère, suscitant beaucoup plus la crainte et la peur que la sécurité et la confiance. Ces installations n’offrent que des soins de santé primaire. Toutes les analyses et examens se font à Daloa ou à Abidjan, si bien que de nombreux malades meurent en chemin ou avant le retour des résultats des analyses.

MISSION

L’association pour le développement et la cohésion du pays We (ADEWE+) a pour mission de réduire la pauvreté en apportant une solution aux problèmes de la sécurité alimentaire, du chômage, de l’exode rural, de la santé et de la protection de l’environnement.

Pourquoi un hôpital interrégional ?

Avant la crise politique de 2010-2011, 106 centres de santé, 6 hôpitaux de district et 2 Centres Hospitaliers Régionaux (à MAN et GUIGLO) étaient au service de la santé des populations des régions du CAVALLY et du GUEMON dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire.

L’association pour le développement et la cohésion du pays Wè (ADEWE+), dans son programme de développement durable, a élaboré le projet d’un hôpital interrégional pour l’ensemble du pays Wè. Pour Adewe+ il s’agit de doter tout ce territoire d’environ 5 millions d’habitant de ce qui lui manquait le plus : un dispositif sanitaire de haut niveau, équipé de la plupart des matériels modernes. Cet hôpital va apporter un soutien logistique aux formations sanitaires existantes dans les régions du CAVALLY et du GUEMON. Mais compte tenu du coût très élevé du projet, ADEWE+ a décidé d’implanter cet hôpital à mi-chemin entre les deux régions. Les villages de PINHOU (hôpital) et de BAHE B (logements) sont choisis uniquement du fait qu’ils se situent de façon équidistante entre GUIGLO et DUEKOUE. Aujourd’hui, malgré ses énormes richesses et potentialités, les régions du CAVALLY et GUEMON demeurent parmi les plus pauvres de Côte d’Ivoire. La situation sanitaire est déplorable, avec une population ayant d’importants besoins. La croissance démographique y est très forte, du fait de l’accroissement naturel et de la forte immigration.
Aujourd’hui, plus encore qu’avant le conflit politique de 2010-2011, les infrastructures sanitaires sont déplorables, n’offrant que des soins de santé primaire. Elles suscitent plus la crainte et la peur, que la sécurité et la confiance pour les patients. La très grande majorité des analyses et examens se font à DALOA ou à ABIDJAN, si bien que de nombreux malades meurent en chemin ou avant le retour des résultats de leurs analyses.

Situation sociodémographique :

Située à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, la Région du Cavally occupe la zone frontalière avec le Libéria sur plus de 150 km dont une grande partie est matérialisée par une frontière naturelle le fleuve CAVALLY qui sépare les deux pays. De part et d’autres de la frontière se sont les mêmes populations autochtones d’ethnie Guéré. Les Régions frontalières de la Région du Cavally et du Guemon sont : Au nord, la région du TONKPI (DAN, TOURA) ; A l’Est, la Région de la NAWA (Bété et BAKOUE) ; Au Sud, la Région du GBOKLE (BAKOUE, NEO et KROUMEN ; A l’ouest par le Libéria comme indiqué ci-dessus La population des deux régions est estimée aujourd’hui à plus de 3,5 millions d’habitant dont 1,5 millions habitants, populations autochtones pour la région du GUEMON la région du CAVALLY). Les Wé populations autochtones issues du grand groupe linguistique Krou, ainsi que par une importante communauté allogène de Côte d’Ivoire (les Akans, Malinkés, Lobi, Yacouba et Sénoufo) et des pays voisins (Mali, Burkina Faso, Guinée). Dans les régions du CAVALLY et du GUEMON, comme dans l’ensemble de la Côte d’Ivoire, l’espérance de vie est faible, estimé en 2012 à 57 ans en moyenne (56 ans pour les femmes et 58 ans pour les hommes). Le taux de croissance démographique est estimé à 2.8%, du fait notamment de la fécondité élevée et précoce des femmes, avec un taux brut de natalité de 30.4‰ et un indice synthétique de natalité de 4.6 enfants par femme.
Conçu pour une capacité d’accueil à terme d’environ 400 lits, l’Hôpital sera doté à terme de 3 pôles de médecine -un pôle de médecine générale -un pôle de traitement des urgences -un pôle de médecine spécialisée L’établissement sera également doté d’une station de traitement de déchets de très haute technicité incluant un incinérateur et un système d’épuration des eaux usées répondant aux normes de l’OMS. De même, une étude d’impact environnementale sera effectuée. A terme, un ensemble immobilier sera proposé, au service du personnel. A terme, la création de plus de 300 emplois directs et de nombreux emplois indirects (liés notamment à l’installation des zones commerciales aux environs de l’hôpital).L’hôpital inter-régional ADEWÈ+ est un hôpital de proximité mutualisé à caractère social, il est géré par l’association ADEWÈ+, En effet cet hôpital a pour vocation le renforcement des dispositifs opérationnels de santé dans les régions du CAVALLY et du GUEMON. Il peut ainsi offrir les soins appropriés à des coûts étudiés (le tableau ci-joint) pour des populations très pauvres et d’autres couches sociales. A cela, s’ajoute la création d’emplois ainsi que le développement de plusieurs autres secteurs d’activités. Toute chose qui permettra de circonscrire le chômage et la pauvreté endémique

Situation géographique de l’hôpital interrégional social ADEWE

L’hôpital interrégional social ADEWE+ sera situé dans le village de PINHOU, sur la commune de DUEKOUE, à l’intersection des régions du CAVALLY et du GUEMON, à 10 km du centre de DUEKOUE et à 20 km de la ville de GUIGLO. L’association ADEWE+ y est propriétaire d’une parcelle de 5 hectares depuis fin décembre 2017

Principales distances avec les villes des 2 régions

Pinhou-Duékoué : 15KmPinhou-Guiglo : 21KmPinhou-Facobly : 100km
Pinhou-Tai : 105KmPinhou-Bangolo : 48KmPinhou-Toulepleu : 131km
Pinhou-Kouibly : 88KmPinhou-Blolequin:73Km
Il pourra également intéresser les patients des autres villes des régions proches de Côte d’Ivoire, ainsi que du Libéria ou de la Guinée.